J-7 avant la SaintéLyon!

Toutes les infos sur SaintéLyon.com

Fait incontestable du monde du running trail, la SaintéLyon est devenue la référence absolue des épreuves nocturnes. Dans 7 jours, plus de 17000 runners affronteront la nuit, les éléments, et leur propre résistance dans 5 épreuves de folie. En effet la SaintéLyon se divise comme suit : La Saintétic 12km, la SaintéSprint 23km, la SaintExpress 44km et bien sûr la traditionnelle 76km SaintéLyon. Et pour les plus fous d’entre nous, n’oublions pas la LyonSaintéLyon et ses quelques 152km de challenge. Coup de projecteur sur cet événement running unique pour « amateurs éclairés » !

Qui de ceux qui pratique le running et le trail n’a jamais entendu parler de la doyenne des épreuves nocturne de la capitale des Gaules. Bien entendu lorsqu’on évoque Lyon et St Etienne c’est souvent pour d’autres derbys bien souvent moins glorieux ! Mais les runners et runneuses eux savent bien de quoi il en retourne pour cette épreuve dont les prémices remontent à 1952. Pour certain le rêve serait de gravir les marches du podium de l’épreuve et inscrire son nom dans le palmarès légendaire de la course, pour d’autres ce serait de la finir simplement et avoir la fierté de pouvoir dire « je l’ai fait » ! En 2018 ils étaient plus de 17000 à s’élancer de Saint-Etienne pour rejoindre la capitale de la gastronomie Française à travers les Monts du Lyonnais, les villes et villages intermédiaires.

Et oui car le parcours de la SaintéLyon ce sont à la fois des chemins de terre et des petites routes goudronnées. Alors amateurs éclairés oui, mais amateurs avertis ! Car l’épreuve ne se prépare pas « à l’arrache » ! Au-delà de la météo impitoyable et difficilement anticipable, la difficulté de la course est réelle. Les épisodes neigeux et les vagues de froid polaires sont monnaies courantes durant l’épreuve et dame nature ne va pas vous faciliter la tâche ! Et la maline a plus d’un tour dans son sac, pluie verglaçante, boue, vent qui vous transperce, bref elle vous poussera dans vos derniers retranchements. Mais quelle satisfaction lorsqu’approchant de la Halle Tony Garnier, traversant le rhône et vous rapprochant inéluctablement de la ligne d’arrivée, vous pourrez vous dire un grand OUI de soulagement, un grand OUF et grand WHAOU ! Vous ferez vous aussi partis de la légende.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s