Nos 5 conseils pour devenir un(e) sportif(ve) responsable

Vous prenez soin de vous et de votre corps ? Vous pratiquez une ou plusieurs activités sportives régulières ? Vous mangez sain, bio, naturel et vous faites attention à votre impact sur l’environnement ? Et oui pas facile d’être à 100% un ou une sportive responsable pour le commun des mortels ! Blissports vous prodigue 5 conseils pour devenir meilleur dans votre pratique sportive en limitant votre impact et en soignant de la meilleure des façons votre équipement.

1. Je me pose les bonnes questions quand je m’équipe

Eh oui bien souvent équipementiers, magasins et sites de vente vous poussent à vous suréquiper, voire à renouveler des articles de sport que vous avez déjà et qui pourraient largement convenir encore des années. Alors on vous cible à grand renfort de promos où on ne sait plus très bien le juste prix de départ, de black Friday qui durent 3 semaines ou encore de fast fashion, (comprenez le renouvellement ultra rapide des collections proposées à la vente, plusieurs fois par saison, voire plusieurs fois par mois, pour vous faire acheter plus vite, et plus !).

Mais comme les bons artisans se doivent d’avoir les bons outils, il en va de même pour les sportifs.  A quoi bon en conséquence avoir la dernière mode sur le dos ? Cela va-t-il vous rendre meilleur ? Soyez-en sur, la clé c’est l’entrainement !

Il est important donc de se poser les bonnes questions :

  • Cet équipement m’est-il essentiel ou d’usage occasionnel ? Dans le second cas, privilégiez le seconde main, l’achat groupé avec un ami, et surtout équipez-vous pour que ça dure !
  • Ne jetez plus rien ! Donnez, réparez, prêtez ou même vendez même si pour vous l’équipement n’est plus à la mode, pour un autre il sera peut-être très utile.
  • « Le pas cher c’est toujours trop cher » ! Et oui en tant que consommateur ou plutôt consommacteur, vos achats sont encore plus puissants qu’un bulletin de vote ! Quand vous visez le pas cher, vous achetez un produit souvent avec un bilan carbone désastreux, fait à l’autre bout de la planète, dans des conditions très éloignées de nos standards, et vu la qualité vous aurez à l’acheter plusieurs fois… Et pourtant en France et en Europe on déplore les délocalisations, le réchauffement climatique, le coût du made in France etc… Bref pensons ensemble à ne pas faire le contraire de ce que nous déplorons tous ?

Choisir des matières naturelles et du made in Europe c’est déjà être un sportif responsable alors pourquoi ne pas opter pour le coton biologique, le Greenfil, la pulpe de bois, le Tencel etc… Ces matières sont particulièrement confortables et performantes pour le sport. Légers, durables et thermorégulateurs, les équipements obtenus sont souvent bien plus qualitatifs que ceux de certaines grandes marques qui produisent en masse de l’autre côté de notre planète.

Blissports vous recommande particulièrement les leggings et base layer ultra confortables en pulpe de bois de la marque Savoyarde Natural Peak, ou encore les accessoires de la marque Lyonnaise Nosc intégralement Made In France.

2. L’hydratation sans la pollution !

Point commun s’il en est entre tous les sports, c’est bien la boisson ! Et si vous gagnez de l’argent en étant un peu écolo ? En moyenne 148 L d’eau en bouteille sont consommés par chaque Français chaque année. Et si vous investissiez dans une belle gourde en Inox qui gardera en plus votre eau plus fraiche, plus longtemps ? Alors oui c’est plus cher au départ nous direz-vous, mais 148L d’eau en bouteille c’est 100€ par an tout de même…

3. Tournez-vous vers des marques transparentes et éthiques

Quoi de plus plaisant que d’avoir la sensation d’avoir acheté un produit bon pour vous et bon pour la planète. Alors faites-vous plaisir en vous tournant vers des marques plus transparentes et dont l’éthique vous permettra la meilleure des traçabilités.

un rangement optimal et un bon inventaire vous éviterons la surconsommation

4. Inventoriez rangez et listez

Inventoriez votre matériel et votre équipement et listez vos besoins. Ainsi vous éviterez les achats inutiles ou l’acquisition d’équipement que vous avez déjà. Vous verrez cela permettra de vous en tenir à votre « liste de course » et vous serez moins sujet à l’achat impulsif, vous savez cette fameuse barre babiole en tête de gondole à un prix défiant toute concurrence et qui malgré tout fera augmenter votre facture et finira probablement dans un tiroir bien caché !  

5. Bichonnez votre équipement

Dans sa vie, votre équipement aura plusieurs fois l’occasion d’avoir un impact écologique négatif. A sa fabrication par exemple quand on voit qu’il faut environ 15L d’eau pour la confection d’un simple T-shirt. Mais saviez-vous que votre T-shirt peut continuer d’impacter l’environnement après son achat ? Alors adaptez l’entretien de votre équipement revient pour vous à non seulement le faire durer dans le temps, mais cela signifie aussi que vous pouvez faire diminuer son empreinte. Et en plus ça peut même vous faire faire des économies. Adaptez vos cycles de lavage par exemple :  lavez moins, faites des lessives plus importantes, optez pour des températures de lavage plus basse et surtout bannissez votre sèche-linge. De même une lessive douce et naturelle, un repassage moins fréquent, et l’utilisation de filet aideront à préserver vos vêtements de sport de l’usure prématurée, de la déformation ou de sa perte de couleur. Et puis si comme nous vous adoptez ces bons réflexes, c’est votre facture d’eau et d’électricité qui va vous faire plaisir !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s